16.000 M2 DE TOITURE AVEC LE SYSTÈME ISOVETRO PLUS EXTREME DANS UNE EXPLOITATION PORCINE DE SARAGOSSE (ESPAGNE)

18 Jun 2020

La nouvelle exploitation porcine conçue par CADA Ingeniería se dresse sur un terrain de plus de 70.000 m2 situé à Ejea de los Caballeros (Saragosse, Espagne). La toiture a été conçue à l’aide du système de panneaux sandwich ISOVETRO PLUS EXTREME d’Isopan, afin de garantir l’efficacité du système de ventilation et le confort des animaux.

L’un des facteurs les plus influents dans la conception d’une exploitation agricole est le système de ventilation à installer, ainsi que la typologie structurelle des bâtiments, puisque ce sont les deux éléments qui interfèrent dans la manipulation et le bien-être des animaux. En partant de ce principe, l’équipe d’ingénieurs de CADA a opté pour un système de ventilation forcée automatique pour construire la nouvelle exploitation porcine. Valdemanzana est située dans la municipalité d’Ejea de los Caballeros (Saragosse, Espagne). Contrairement à l’option de ventilation naturelle, cette décision permet d’envisager des bâtiments plus vastes afin d’optimiser le coût de la structure et de mieux tirer parti de l’occupation sur le terrain.

L’autre élément de construction qui a été évalué dans la conception de cet équipement zootechnique a été la toiture. Un bon choix contribue à conserver les paramètres de confort intérieur en termes de température, de taux d’humidité et de sensation thermique, tout en réduisant les pertes énergétiques, ce qui permet de diminuer les frais générés par la climatisation. « Les taux d’humidité et la température définissent le fonctionnement du système de ventilation et de climatisation dans l’exploitation. En ce qui concerne la température intérieure, celle-ci doit se situer dans une fourchette de valeurs établie entre 21 ºC et 28 ºC environ. En passant sous le minimum, les systèmes de ventilation minimale doivent agir pour contrôler le taux d’humidité, ainsi, le débit de ventilation augmente au fur et à mesure de l’augmentation de la température ambiante. En passant au-dessus du maximum, la ventilation n’est plus suffisante, en conséquence, la réfrigération doit agir à 100 % de sa capacité », expliquent les ingénieurs de CADA.

C’est la raison pour laquelle il a fallu opter pour des matériaux de construction qui permettent de garantir un bon niveau d’isolation thermique et de réduire les ponts thermiques. Environ 25 % du total de la surface en contact avec l’air extérieur correspond aux murs de fermeture du bâtiment, tandis que les 75 % restants correspondent à la surface de toiture. De plus, sur les murs, il y a des éléments indispensables qui cassent la continuité de l’isolation : fenêtres d’entrée de l’air, portes d’accès, emplacements pour le passage des installations, etc. C’est ce qui justifie l’importance de pouvoir compter sur une bonne isolation de la toiture », indiquent les ingénieurs.

Pour construire les toitures des bâtiments, soit 16.000m2 au total, les ingénieurs ont opté pour l’utilisation du système ISOVETRO PLUS EXTREME d’ISOPAN. Il dispose d’un panneau en acier à 5 grecques qui offre une grande résistance mécanique et un maintien optimal de la toiture tout au long de sa durée de vie. Des panneaux isolants d’une épaisseur de 50 mm ont été posés à une inclinaison de 20 à 30 %. Le noyau est en polyuréthane, tandis que les tôles d’acier ont un revêtement extérieur adapté aux conditions climatiques agressives, avec une forte teneur en ammoniac et un taux d’humidité élevé. La partie intérieure est revêtue d’une couche de polyester. Ces finitions spéciales en Isopan contribuent à améliorer la durabilité des panneaux, compte tenu des ambiances agressives présentes à l’extérieur comme à l’intérieur.

Le système de montage des panneaux sandwich permet l’étanchéité des joints, ce qui réduit les pertes tout en apportant une épaisseur d’isolant continu sur toute la surface. Ce système offre un niveau d’étanchéité élevé, qui évite les infiltrations d’eau, d’humidité et de gaz, et contribue à l’efficacité du système de ventilation. « À titre d’exemple », explique CADA, « sur les toitures en tôle, on observe aux premières heures du jour l’évacuation de l’eau de condensation de l’humidité de l’air. Ce phénomène n’est pas aussi fréquent sur d’autres types de toitures réalisées dans des matériaux plus poreux, comme le fibrociment, où une partie de cette humidité semble être absorbée par la toiture ».

Les panneaux sandwich respectent les exigences en matière de résistance, de durabilité, d’étanchéité et d’isolation imposées par le projet. En outre, la rapidité d’installation a conféré de la rentabilité au projet, car l’investissement dans les travaux a été récupéré plus vite par rapport à l’utilisation d’un autre matériau.

Inscrivez-vous à la Newsletter pour rester informé sur les produits, les services et les activités d'Isopan

Fiche technique :

Projet: Exploitation VALDEMANZANA

Emplacement: Ejea de los Caballeros (Saragosse, Espagne)

Ingénierie : CONSULTORES AMBIENTALES DE ARAGÓN SL (C.A.D.A - Consultants en environnement de la région d’Aragon, société à responsabilité limitée -)

Surface du terrain: 72.583 m2

Solution Isopan: Système de panneaux sandwich pour toiture ISOVETRO PLUS EXTREME.

Surface des panneaux ISOPAN: 16.000 m2

Photographe: Josema Cutillas

FR © 2016 Isopan France S.A.R.L. | N°SIRET 418768446

Privacy Policy